Acrylique sur cartton entoilé

Peint__18_

Dans un jardin, l'été, un subtil jeu d'ombre et de lumière se reflète sur une large robe blanche.

C'est dans son jardin d'ARGENTEUIL que MONET peignit en 1872 cette toile dans laquelle s'exprimait de manière provocante toutes les idées de l'impressionnisme.

Ce fut CAMILLE MONET, la femme du peintre qui y est représenté.

EMILE ZOLA fit l'éloge de cette oeuvre par ces mots:

Le pinceau de MONET se distingue par un éclat extraordinaire, il faudrait évoquer, entre autre, la femme en blanc assise à l'ombre du feuillage central et dont la robe est parsemée d'éclats lumineux, comme de grosses gouttes!